Kinshasa : budget 2008, les syndicats de l’administration publique en difficulté

Les travaux de réaménagement du budget 2008 ont lieu depuis une semaine au Centre catholique Nganda de Kinshasa. Les syndicats de l’Administration publique associés ne sont pas totalement satisfaits, rapporte radiookapi.net

Selon le Coordonnateur de l’Intersyndical des agents publics de l’Etat, Naupess Kibiswa, les syndicalistes n’étaient pas assez outillés pour participer correctement aux débats. « Il y a eu plusieurs difficultés. Plusieurs personnes, n’ayant aucune connaissance ni expérience en matière de budget, ont voulu participer parmi les syndicalistes. Il y a également le fait que la documentation n’a pas été rendue disponible pour tous les syndicalistes. Dans certaines sous-commissions, il y a des parlementaires qui ne voulaient pas que les syndicalistes participent au débat de manière permanente. Tout cela a contribué à faire que la contribution des syndicalistes ne soit pas à la hauteur de ce que nous voulions. Nous, notre rôle, c’est de dénicher l’endroit où les recettes ont été minorées. Par exemple, des ministères dans lesquels les cartes prépayées, à elles seules, totalisent 37 millions de FC [74.000USD] pour une seule autorité. Vous voyez que c’est scandaleux. Voici l’irrationalité en matière de dépense. Nous sommes satisfaits d’avoir participé, mais pas encore en ce qui concerne les résultats, parce que nous ne savons pas encore à quelle hauteur les députés vont fixer les rémunérations. »

Pour rappel, le président de l’Assemblée Nationale, Vital Kamhere, avait demandé que différents syndicats soient associés par la commission ECOFIN dans la poursuite des travaux, après avoir jugé recevable le budget 2008 présenté par le premier ministre Antoine Gizenga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner