Mbandaka : les victimes de Songo Mboyo pas toujours indemnisées

Procès de Songo Mboyo

Procès de Songo Mboyo

Les victimes des viols massifs, les femmes de Songo Mboyo , en territoire de Bongandanga se plaignent d’être abandonnées à leur triste sort. Parmi elles, des commerçantes qui avaient tout perdu lors de ces événements en décembre 2003. Depuis le prononcé du verdict en avril 2006, leur indemnisation par le gouvernement se fait toujours attendre, malgré les démarches de leurs avocats, rapporte radiookapi.net

« Nous réclamons notre droit de réparation par rapport au dossier Nsongo Mboyo aux gouvernements tant provincial que central; parce que ça traîne. Si ça continue ainsi, nous allons directement saisir la CPI , car il n’y a aucun suivi. Nous sommes quand même des responsables, nous avons tout perdu, nos enfants ne vont plus à l’école. Et Voilà maintenant nous sommes abandonnés à notre triste sort », se plaint une des représentantes des victimes.

Une autre ajoute : « Les femmes ont été violées, c’était le premier dossier qui a fait grand bruit dans notre pays. Mais jusqu’aujourd’hui, aucune suite. Nous demandons aux gouvernements provincial et central d’avoir un regard particulier sur ce dossier; parce que les infractions ne font qu’accroître dans notre pays, alors que les premiers cas ne sont pas résolus. Quand serons-nous dédommagés ? Que la mort nous achève, ainsi nous oublierons une fois pour toute cette situation? » radiookapi.net a tenté en vain d’entrer en contact avec le ministre provincial de la Justice, pour avoir plus de précisions.

Pour rappel, le procès de Songo Mboyo est le premier procès de crime contre l’humanité que la RDC ait organisé depuis que le pays applique le statut de Rome, en matière des droits de l’homme. Sur les 7 militaires condamnés à perpétuité dans cette affaire de viols massifs, certains se sont évadés et courent toujours.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner