Minova : situation humanitaire déplorable des déplacés de guerre

Déplacés de guerre à Ngungu/Nord Kivu

Déplacés de guerre à Ngungu/Nord Kivu

Selon le chef de poste d’encadrement administratif de Minova, c’est actuellement 14 900 ménages qui sont enregistrés, dont 9 400 anciens déplacés avant les derniers affrontements entre FARDC et rebelles de Laurent Nkunda. Plus de 365 ménages arrivés depuis le 11 septembre dernier sont hébergés à l’EP Kitalaga, à la paroisse catholique de Bobandana, et sans aucune assistance.

Ils sont des milliers de déplacés actuellement hébergés dans des sites pour les uns, et dans des familles d’accueil pour les autres. Les plus derniers arrivés sont concentrés à la paoisse de Bobandana dans la salle du centre pastoral.
Pour le président du comité des déplacés, Elias Basariki, la première vague de nouveaux déplacés a commencé à affluer le 11 septembre dernier.

Une des déplacées rencontrée dans la cour de l’école primaire Kitalaga, Maman Siuzike, a fui son village de Kabase en territoire de Masisi : « Nous sommes dépourvus de tout, on n’a rien amené avec nous en fuyant. Quand les balles ont commencé à crépiter, chacun a fui. Celui qui était au champ est parti de là. Comme ça, nous sommes partis par surprise. Nous sommes dans le vide. Ici, vous nous trouvez dehors, nous faisons la cuisine dehors, nous avons été hébergés dans les salles de classe. Quand les élèves sont aux cours, nous sommes ici dehors. Nous n’avons pas de cuisines propres. Donc, ici nous souffrons beaucoup. »

Un autre problème rencontré par ces déplacés, c’est la difficulté d’accès pour la plupart à l’eau potable. D’où la résurgence du choléra dont six cas ont été enregistrés le lundi matin à l’hôpital général. Enfin, Save The Children UK, indique que plus de 350 enfants non accompagnés ont été enregistrés depuis les hostilités.

Minova est situé en territoire de Kalehe, à 150 kilomètres au Nord de Bukavu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner