Lubero : près de 20 000 ménages de déplacés en détresse, la Caritas tire la sonnette d’alarme

Camp des déplacés de Kiwanja

Camp des déplacés de Kiwanja

C’est l’une des retombées des opérations militaires contre les FDLR. Selon la Caritas- Développement Congo, le nombre de déplacés qui fuient l’insécurité causée par les rebelles hutu rwandais ne fait qu’augmenter. Près de 20 000 ménages déjà recensés sont concernés par ces déplacements massifs et sont sans assistance, rapporte radiookapi.net

La famine, les maladies d’origine hydrique et la hausse vertigineuse des prix des biens de première nécessité accompagnent ces mouvements, affirme la Caritas Développement Congo. Dans un communiqué publié vendredi à Kinshasa, cette organisation de l’Eglise catholique invite les autorités tant civiles que militaires à faire un geste pour soulager ces familles. Selon chargé de communication à la Caritas Développement Congo, ces déplacés sont notamment, dans les localités de Kanyabayonga (8 378 ménages), de Kayina ( 2015 ménages), de Kirumba ( 7000 ménages), etc.

« La Caritas Développement Congo plaide pour une assistance humanitaire d’urgence pour la population des localités de Kanyabayonga, de Kayina, de Kirumba et de Kikuo, au sud de Lubero, au Nord-Kivu, et cela , suite à l’insécurité consécutive aux opérations militaires qui sont en cours contre les FDLR dans cette région », a souligné la même source.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner