Sange : manifestation des jeunes contre l'Agence nationale des renseignements

Les jeunes de la cité de Sange, à près de 20 kilomètres d’Uvira, ont manifesté ce jeudi bruyamment dans les rues contre l’Agence nationale de renseignement, ANR. Ils accusent ce service de multiples tracasseries, de violations de droits de l’homme et d’arrestations arbitraires. De son coté, l’Agence nationale de renseignement de Sange affirme agir dans le strict respect des droits de l’homme et des lois du pays, rapporte radiookapi.net

Le point de chute de cette marche de colère des jeunes était le bureau de la cité. Là, ils ont exprimé leur ras-le-bol aux autorités politico-administratives.

La goutte d’eau qui avait fait déborder le vase, était l’arrestation par l’ANR d’un homme d’un certain âge. Ce dernier a passé trois jours aux cachots de ce service. Les jeunes réunis au sein du Cercle des jeunes de Sange, disent ne pas comprendre que l’ANR interpelle et arrête pour des délits de droit commun. Dans le cas, par exemple, de l’homme arrêté, il s’est retrouvé dans les geôles de ce service pour un conflit avec un voisin. Et les cas sont légions, d’après ces jeunes.

Le chef de poste de l’ANR de Sange rejette en bloc les accusations portées contre lui. Kinyamaro affirme avoir arrêté cet homme avec l’aval du conseil de sécurité. Ce dernier s’était réuni à ce sujet la veille.

Faux, rétorque le chef de cité de Sange. Pour ce dernier, le conseil avait plutôt demandé à la police de se pencher sur ce cas, et non au service des renseignements. Dabirwa Rugarishi se félicite toutefois que le calme soit revenu dans sa cité après qu’il ait lancé un appel aux jeunes dans ce sens.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner