Lubumbashi : démarrage du procès pour outrage au chef de l’Etat du syndicaliste Kapelula de la SNCC

La première audience du procès a eu lieu vendredi, à Lubumbashi, au tribunal de paix Rwashi Kampemba. L’affaire oppose le ministère public à Joseph Kapepule, agent et syndicaliste de la Société nationale de chemins de fer du Congo (SNCC). Ce dernier est poursuivi pour outrage au président de la République, rapporte radiookapi.net

D’après le tribunal, en date du 16 mars 2009, lors du rassemblement des agents de la SNCC, Joseph Kapepula aurait déclaré que le chef de l’Etat donne des jeeps et de l’argent aux joueurs de l’équipe nationale de football qui ont couru pendant 90 au lieu de s’occuper de la situation à la SNCC. Une accusation rejetée par le prévenu qui a soutenu avoir plutôt revendiqué les droits des agents en demandant aux gouvernants de s’occuper aussi de la SNCC à l’instar d’autres entreprises publiques. Donc, le syndicaliste Kapupula ne reconnaît pas s avoir outragé le chef de l’Etat.

Pour éclairer sa lanterne, le tribunal a demandé que certains témoins cités comparaissent à la prochaine audience qui aura lieu le vendredi 15 Mai. Si cette infraction est confirmée, l’accusé risque une peine allant de deux mois à deux ans de prison.

Notons que lors de cette audience, le prévenu, assisté de ses avocats, a sollicité la liberté provisoire pour des raisons de santé. Il affirme avoir été torturé au moment de sa détention.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner