Bunia : Mutombo Bakafwa Senda appelle au désarmement volontaire

« Nous avons lancé un communiqué à toute la population pour que ceux qui détiennent les armes sans en avoir l’autorisation, aillent les déposer », a déclaré le vice-premier ministre de la défense nationale et de la sécurité, Mutombo Bakafwa Senda, au cours d’un point de presse à l’aéroport de Bunia, dimanche, avant de regagner Kinshasa, rapporte radiookapi.net

Le vice premier ministre a appelé toute la population locale ainsi que les ex combattants au désarmement volontaire pour mettre fin à l’insécurité dans la cité de Bunia et ses environs. Mutombo Bakafwa Senda a affirmé que tout celui qui déposera une arme au service indiqué bénéficiera d’une sécurité suivi pour qu’il ne soit pas inquiété par qui que ce soit. Selon le vice- premier ministre de la défense, les services spécialisés sont déjà mobilisés pour appliquer ces dispositions.

« Mais si ce n’est pas fait de cette manière là et que les services de sécurité que j’ai mobilisés trouvent une arme chez vous, vous allez rendre compte à l’Etat » , a-t-il mis en garde.

Le vice-premier ministre a également annoncé des patrouilles conjointes FARDC-police et casques bleus de la Monuc face à la recrudescence de vols à mains armées et aux meurtres à Bunia. « A partir d’hier, il y a des patrouilles mixtes police-armée qui doivent sillonner la ville toute la nuit. J’ai demandé à la Monuc, qui m’a accordé, toute une compagnie des casques bleus qui doivent se joindre à no forces ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner