Masisi : accalmie sécuritaire dans plusieurs localités, mais les problèmes humanitaires demeurent

La situation sécuritaire s’est améliorée dans bon nombre de localités du territoire de Masisi, selon des sources administratives locales. Cependant, les problèmes humanitaires persistent faute d’une prise en charge de la plupart des retournés, rapporte radiookapi.net

Karuba, Kibabi, Katale, Osso et Mushaki, toutes ces localités de Masisi, au nord-ouest de Goma, observent une accalmie. A Kibabi, par exemple, à plus de 60 kilomètres de Goma, la situation sécuritaire s’est même améliorée, selon les sources locales. Plus de 44 000 personnes y vivent dans la quiétude, en comparaison aux précédents mois.Cependant, c’est sur le plan humanitaire que les choses ne semblent encore au point. Plus de dix mille ménages de retournés sont sans assistance depuis leur arrivée il y a plus de cinq mois, indiquent les sources administratives de la place qui demandent au gouvernement congolais d’intervenir. Selon François Kizimwami Hutwe, chef de poste d’encadrement administratif de Kibabi, la majorité de ses administrés sont des retournés. Il y a donc nécessité de les encadrer et de les assister.

Un autre problème auquel es confrontée cette localité, c’est celui d’une administration parallèle. Certains habitants de Kibabi affirment que la gestion de leur entité reste encore entre les mains des éléments du CNDP qui échappent au contrôle du gouvernement central.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner