Faradje : situation humanitaire précaire pour plus de 14 000 déplacés de guerre

Les déplacés congolais (Photo archives)

Les déplacés congolais (Photo archives)

Plus de 14 000 déplacés vivent sans assistance au centre de la cité de Faradje, territoire situé à 900 kilomètres au nord-ouest de Kisangani. Le chef du centre administratif se dit préoccupé par cette situation qui affecte déjà la population locale, rapporte radiookapi.net

Dans le centre administratif de Faradje, 14 000 déplacés repartis dans six sites se trouvent actuellement au centre de la cité. Ils n’ont presque rien à manger. Le Programme alimentaire mondial et d’autres ONG ne les ont pas assistés depuis trois mois. Selon l’autorité locale, cette situation affecte déjà la population du centre de Faradje qui les a accueillis. Cette population ne peut plus accéder aux champs situés à près de trois kilomètres de la ville, de peur de se retrouver face à des éléments LRA signalés ça et là autour de la ville.
La même source signale le manque d’eau potable et de médicaments ainsi que le manque de matériel aratoire et de semences pour des travaux champêtres.
Pour l’instant, aucune agence des Nations unies ne se trouve sur place à Faradje

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner