CPI : procès Lubanga, les témoins ont menti, selon la défense

Thomas Lubanga Dyilo

Thomas Lubanga Dyilo

Des témoins présentés comme étant des enfants soldats par l’accusation ont tous menti. C’est l’affirmation de la défense de l’ancien chef de l’Union des patriotes congolais (UPC) en Ituri, mercredi à la Cour pénale internationale, rapporte radiookapi.net

La défense entend démontrer que la totalité des individus qui ont été présentés comme des enfants soldats ainsi que leurs parents dans certains cas ont délibérément menti devant cette cour, a déclaré Catherine Mabille, l’avocate de Thomas Lubanga. Seize témoins de la défense seront cités, a dit l’avocate, pour démontrer le processus de faux témoignages contre l’accusé. « La défense entend démontrer que six d’entre eux [témoins] n’ont jamais été des enfants soldats, le septième a menti sur son âge et les conditions de son enrôlement, le huitième n’a jamais appartenu à l’UPC », a laissé entendre Catherine Mabille. Toujours d’après la même avocate, ces témoins ont été appelés à mentir sur leur âge, leur nom, le nom de leurs parents, les écoles qu’ils auraient fréquentées afin de rendre plus difficiles les vérifications à leur égard.

Cette semaine, le procès de Thomas Lubanga à la CPI s’est focalisé sur les atrocités que les combattants de l’Union des patriotes congolais auraient commis sur les civils et les enfants soldats.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner