Kinshasa : syndicat des medecins, trois jours de deuil national en mémoire du Dr Franck Muhindo assassiné

Ce Docteur a été assassiné depuis le 29 février dernier par un homme en uniforme entre Butembo et le centre de santé de Kyavinionge dont il était médecin directeur au Nord Kivu. Selon le secrétaire Général National du syndicat national des médecins, les médecins font de plus en plus les frais des actes ignobles. Le gouvernement doit leur garantir une sécurité optimale, rapporte radiookapi.net

Dr Mankoy Bajoky : « Ces médecins là qui acceptent de travailler à l’intérieur, dans des régions où il y a beaucoup d’insécurité, ils se sacrifient pour la population. Et les autorités doivent assurer leur sécurité et à notre plus grand étonnement c’est sont les gens à qui l’Etat a confié notre sécurité qui sont entrain de nous tuer. Nous avons encore en mémoire un notre confrère qui avait disparu le 20 août 2006 et jusqu’ici les autorités ne nous ont pas encore fixé sur sa disparition. C’est pour cette raison là que nous avons jugé bon de décréter ce deuil là. Les modalités sont les suivants les médecin assurent les gardes et les permanences sauf bien sur ceux qui travaillent dans les banques de sang. Et le samedi, il y’aura une messe de suffrage en la paroisse Saint Joseph de Matonge à Kinshasa. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)