Kipushi : Kyungu Mutanga alias Gédéon condamné à la peine capitale

Kyungu Gédéon

Kyungu Gédéon

Le verdict est tombé jeudi au tribunal militaire, garnison du Haut Katanga à Kipushi. Gédéon Mutanga est condamné en première instance pour des crimes de guerre, crime contre l’humanité, mouvement insurrectionnel et terrorisme. 5 autres prévenus, dans ces mêmes affaires Gédéon, ont étés acquittés. Ce procès qui a débuté depuis le 7 Août 2007, a connu plus de 64 audiences et plusieurs procédures, indique radiookapi.net

C’est au bout de trois heures de lecture du jugement que le sort de Kyungu Mutanga alias Gédéon était rendu public. Cet ex seigneur de guerre est reconnu comme, auteur de plusieurs exactions dont les viols et les assassinats commis dans ce qu’on appelle depuis un certain temps « Triangle de la mort » à savoir les villages des territoires de Pweto, Manono et Mitwaba. Cela à partir du mois de mai 2004 jusqu’ en 2006, année de sa reddition à la Monuc avant d’être remis à la justice congolaise. C’était à Mitwaba dans le Nord-Katanga

Gédéon écope ainsi d’une condamnation à mort pour crime contre l’humanité, mouvement insurrectionnel terrorisme. Sa femme, elle, est condamnée à 7 ans de servitude pénale principale. Son ancien lieutenant Kasereka, lui, purgera 10 ans de prison pour les mêmes faits.

Des 26 prévenus poursuivis par le tribunal militaire garnison de Kipushi, seuls 5 sont acquittés. Parmi eux, un couple de féticheurs, le cuisinier, dont les responsabilités n’ont pas été établies. La RDC, pour sa part est condamnée à payer plusieurs millions de dollars. Et pour cause, les Maï-Maï de Gédéon ont été des alliés des FARDC d’après le tribunal militaire. Ces sommes sont à payer à 75 familles de victimes reconnues par cette juridiction.

Ce verdict a donc été accueilli favorablement par les familles de victimes présentes dans la salle. Quant à Gédéon et ses avocats ils ont, séance tenante interjeté appel, la RDC et le ministère public y compris.

Partie civile :Ce verdict prouve que la justice est independante

Ce sont les propos de maître Dominique Lutumba, avocat de la partie civile au sortir de l’audience. Quand a la condamnation de l’Etat congolais, il estime que c’est tout a fait normal car il aurait du veiller au désarmement complet des Maï-Maï : « Nous disons grand merci à la justice puisqu’elle a gardé son indépendance constitutionnelle et légale , nous remercions tout le monde qui a contribué ça et là à l’édification d’un Etat de droit puisqu’un Etat de droit est un Etat qui est garanti dans la protection des droit humains lorsque la justice fonctionne très bien. »

Radiookapi.net : Et vous avez aussi condamné la RDC. Quelles sont vos impressions? rnMe Dominique Lutumba : « La RDC est condamné comme civilement responsable du comportement des Maï-Maï mais puisque les Maï-Maï mais ont été des alliés de la force armées congolaises après avoir été armés par la République il n’ont pas été suffisamment désarmés c’est comme si c’était un braseros mal éteint. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)