Kasumbalesa: 3ème jour d’arrêt de travail pour les déclarants en douane

Les déclarants en douane de Kasumbalesa, à 90 kilomètres de Lubumbashi dans le Katanga, ont entamé, vendredi 24 septembre, leur troisième jour d’arrêt de travail. Ils protestent contre la mesure prise récemment par la Direction générale des douanes et assisses (DGDA), demandant aux conducteurs des véhicules de remettre, dès leur arrivée à la frontière, tous les documents relatifs aux formalités de dédouanement des marchandises.

Les déclarants en douane de Kasumbalesa jugent cette mesure inacceptable ; car, disent-ils, cette tache leur est dévolue. Ils demandent à la DGDA de revenir sur cette décision. L’un d’eux, Legrand Mbelenge, a déclaré:

«C’est une mesure qui a été prise d’une manière unilatérale, sans toutes fois informer ou préparer les transitaires. Nous, nous sommes posés mille et une question : Quelle est notre place en ce moment-là ? D’abord ici, à Kasumbalesa, nous sommes allés vers le chef local à la frontière, il n’y avait pas de changement. Parce que lui aussi a dit que cette décision est venue de la hiérarchie.»

Ces déclarants attendaient une réaction positive de leur responsables douaniers, selon lui Legrand Mbelenge a donc demandé à ses collègues de rester calmes, jusqu’à ce qu’un compromis soit trouvé afin qu’ils reprennent du travail.

A la DGDA, on affirme mettre en exécution la note que leur directeur général a adressée au directeur provincial de cette régie financière.

Dans cette note, les transporteurs sont accusés de favoriser la fraude douanière avec la complicité des déclarants en douane, qui falsifient les données.

Entre-temps, les déclarants en douane sont, depuis ce vendredi avant midi, en concertation au siège de la Fédération des entreprises du Congo (Fec)/section du Katanga. Une déclaration était attendue, dans la soirée, après leur rencontre avec le responsable provincial de la DGDA.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)