Mbuji-Mayi : les vendeurs exigent l’assainissement des marchés urbains

Les vendeurs exigent l’assainissement des marchés urbains en contrepartie des taxes qu’ils paient à l’hôtel de ville. Ils ont remis à ce sujet un mémo à l’autorité urbaine samedi 1er mars à l’occasion d’un dialogue social, organisé par l’ONG Cefide. Le président de l’Association des vendeurs du marché Simis de la commune de la Muya, Théodore Mbuyamba déplore le fait que les immondices s’entassent alors qu’ils paient 100 Francs congolais chaque jour au service de la mairie.

Le maire adjoint de Mbuji-Mayi s’est engagé à faire parvenir les desiderata des vendeurs à son titulaire. Cependant, Sampidi Mukonkole a invité toute la population à s’impliquer dans l’assainissement de son environnement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner