Le bourgmestre de Kananga dénonce la spoliation d’un terrain de football

Le bourgmestre de la commune de Kananga, dans la ville du même nom, au Kasaï-Occidental, dénonce la spoliation du terrain d’entrainement de l’Association Sportive Saint Luc, dont il est le responsable. Selon lui, des inconnues ont déterré de nuit les deux poteaux. Le secrétaire de ce club sportif, Franck Mulaja, ajoute que c’est depuis 2013 qu’une autorité, qu’il n’a pas voulu citer, menace de traduire son équipe en justice après qu’elle a dénoncé une vente illicite du terrain. De son côté, le ministre provincial des Affaires foncières assure que cette terre n’a pas été vendue.

Ce terrain se trouve en face de la pro-cathédrale Saint Clément de Kananga. Elle sert non seulement de terrain de foot, mais aussi d’aire de jeu pour les jeunes de la ville. L’église catholique y organise aussi des messes lors de grandes manifestations religieuses.

Ce terrain de football fait partie d’un site où la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) interdit les constructions. Malgré cela, les maisons ne cessent d’y être construites.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner