Sange : les déplacés de Mutarule peinent à supporter la scolarité de leurs enfants

Les déplacés de Mutarule, réunis à Sange (Sud-Kivu), n’arrivent pas à prendre en charge la scolarité de leurs enfants. Le représentant de ces familles, Hatari Ruhigura Janvier, l’a affirmé mardi 30 septembre à Radio Okapi. Selon lui, ils sont plus de 500 ménages dépourvus des moyens financiers pour faire face à de telles dépenses.

Hatari Ruhigura Janvier appelle les autorités à venir en aide à ces familles qui, déjà, peinent pour trouver de quoi se nourrir tous les jours.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner