Equateur : Ikela à moitié enclavé suite au débordement de la rivière Tshuapa

La cité d’Ikela, dans le sud-est de la province de l’Equateur, se retrouve à moitié enclavée depuis deux jours suite au débordement de la rivière Tshuapa. Selon des habitants, les six routes d’approvisionnement de la cité d’Ikela, en produit de première nécessité, étaient encore totalement inondées mardi 25 novembre.

Suite à cet enclavement, on assiste déjà à une augmentation des prix de denrées alimentaires. Selon des sources locales, le coût du bidon de 25l d’huile de palme est passé de 8 500 à 12 500 francs congolais (9 à 13 dollars américains), et le prix d’un sac de riz de 35 000 à 46000 francs congolais (38 à 50 dollars américains).

Ce débordement rend aussi difficile la traversée par les élèves d’une rive à l’autre de la rivière, selon des chefs d’établissements scolaires. Le coût de cette traversée, devenue plus dangereuse, a d’ailleurs triplé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner