Maniema : les parents encouragés à enregistrer leurs enfants à l’Etat-civil

Une vue du centre ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema (RDC). Ph. Panoramio.com

La division provinciale de l’intérieur en collaboration avec l’Unicef Maniema a organisé en début de semaine une tribune publique sur l’enregistrement des naissances à l’Etat-civil. Cette activité avait pour but, d’informer tous les acteurs impliqués dans la protection de l'enfant, et les prestataires de santé, sur l'importance d'enregistrement des naissances à l’Etat-civil.

Les organisateurs de cette rencontre ont appris aux parents la procédure pour obtenir un jugement supplétif. Ce document est nécessaire pour effectuer une demande d’acte de naissance pour les parents qui ont dépassé le délai légal de 90 jours pour l’enregistrement du nouveau-né à l’Etat civil.

Au cours de la période comprise entre 2013 et 2014, la synthèse des enquêtes démographiques de la RDC réalisées par l'Institut National des Statistiques(INS), démontre que, 33.577 enfants de 0 à 3 ans dont 17.709 filles ont été enregistrés à l’Etat-civil.

Ces chiffres représentent la moyenne de 16% par rapport aux enquêtes antérieures de l’INS, dans lesquelles le Maniema a occupé la dernière place par rapport aux autres provinces.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner