Bukavu: les armateurs dénoncent l’immixtion des militaires dans la gestion des ports

Un bateau sur le Lac Kivu

Les armateurs et les voyageurs sur le lac Kivu dénoncent l’immixtion des militaires de la Force Navale dans la gestion des ports du Sud-Kivu. Ces accusations sont contenues dans un mémorandum adressé au ministre de la Défense nationale de la RDC, jeudi 10 septembre.

Les dénonciateurs évoquent des actes d’extorsion et de rançonnement qui sont commis dans plusieurs ports dans la  Province du Sud Kivu depuis près de quatre mois. Chaque fois que le bateau accoste, les militaires de la force navale exigent le manifeste de colisage pour estimer l’argent qui leur est dû.

Les femmes qui font le trafic commercial de survie entre Goma et Bukavu affirment qu’au port Emmanuel, elles sont obligées de payer un montant forfaitaire par sac, bidon, … avant que le colis ne franchisse la grille de sortie. Le prix à payer dépend d’un militaire à un autre.

L’inspection de la navigation bureau de  transport lacustre du Sud-Kivu évoque le cas d’un militaire qui avait immobilisé en juin dernier pendant trois heures à Mamvu, sur l’ile d’Idjwi, un navire et avait exigé les frais d’accostage.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)