Tshuapa : la variole de singe présente à Mamba et Kona

Bonobo, une espèce de singe le plus rapproché à l’homme situé dans leur sanctuaire appelé « Lola ya Bonobo » à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

De nouveaux cas de variole de singe, appelée aussi monkeypox, sont enregistrés dans les aires de santé de Mamba et Kona, dans la province de la Tshuapa, a déclaré dimanche 13 septembre Dr Venant Makaya, médecin chef de division provinciale de la Santé. Des équipes d'investigation ont été dépêchées dans la zone de santé de Bokungu où la maladie est aussi signalée.   

Gérard Iloko, le président de la Nouvelle société civile de la Tshuapa, affirme de son côté que des cas suspects de monkeypox sont signalés dans quatre aires de santé d'Ikela et ont déjà fait une victime.

Le vendredi 11 septembre, les autorités sanitaires de la province avaient annoncé une vingtaine de cas de Monkeypox dans l'aire de santé de Mbamba, à 38 km d'Ikela-centre (Tshuapa).

Gérard Iloko demande aux autorités sanitaires d’associer la société civile qui dispose d’un comité de pilotage pour des actions de sensibilisation de la population contre cette maladie qui se transmet à l'homme par le singe et les rongeurs.

Dr Venant Makaya précise de son côté que la province sanitaire vient de bénéficier du projet Atlanta financé par le gouvernement américain. Ce projet va impliquer ce comité de pilotage.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner