Caf-C1: Patrice Carteron a trouvé l’attitude de ses joueurs « très positive »

L’équipe du TP.Mazembe le 15/04/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, lors du match contre l’AS-V. Club. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Après la victoire de son équipe face à Moghreb Tétouan (5-0) et la qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions de la Caf, Patrice Carteron, l’entraîneur de Mazembe a salué l’attitude de ses joueurs.

A (re)Lire: Caf-C1 : Mazembe qualifié pour les demi-finales

«J’ai trouvé l’attitude des joueurs très positive. Même si tout n’a pas été parfait, dans l’état d’esprit, c’était très bien», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse d’après-match.

Même si Mazembe a largement remporté samedi 12 septembre son dernier match de groupe face à Moghreb Tétouan, le technicien français a estimé que son équipe a connu des moments difficiles dans le jeu. Il a attribué cette situation notamment à la forme des internationaux qui ont rejoint leur club après la trêve internationale.

«Le retour des internationaux, ce n’est pas évident. Il a fallu gérer physiquement. On a senti que Rainford [Kalaba, international zambien] fléchissait physiquement en deuxième mi-temps. Mais globalement, j’ai aimé la volonté de l’équipe de jouer tout le match. On a eu des moments où on a été moins bien. Mais on avait vraiment décidé d’essayer de mettre beaucoup de rythme, de se créer des occasions. Je retiendrai ça sur ce match», a fait savoir Patrice Carteron.  

« On a déjà l’expérience »

En demi-finale, Mazembe fera face à El Merreikh du Soudan. Un match compliqué, prédit l’entraîneur du club congolais qui compte pourtant sur l’expérience de ses joueurs.

«On a déjà –et ce n’est pas négligeable– l’expérience. On sait ce qui nous attend au Soudan dans un stade où tout va être fait comme on l’a vécu il y a quelques jours à Al Hilal [un autre club soudanais qui a battu Mazembe en août dernier (1-0)]», a affirmé Patrice Carteron.

Pour ce match face à El Merreikh, l’entraîneur a estimé que son équipe devra être fort mentalement.

«On sait que ça va être très compliqué et qu’il faudra être très fort mentalement. Mais la chance de finir premier  et l’avantage de recevoir au match retour est un atout non négligeable», a souligné M. Carteron pour qui El Merreikh est une «très belle équipe».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner