RDC: le Gouvernement veut relancer le cadre de concertation économique

Modeste Bahati Lukwebo, ministre congolais de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale, lors du lancement des travaux de 38è session ordinaire du Conseil d’administration du Centre régional africain d’administration du travail (Cradat) le 12/03/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de l’Economie nationale, Modeste Bahati, a ouvert jeudi 1er octobre à Kinshasa les travaux de l’atelier pour la redynamisation du Cadre permanent de concertation économique (CPCE). Selon lui, cet atelier vise à préparer le terrain afin de proposer aux investisseurs un cadre de concertation à même de «les rassurer et de leur donner des informations utiles pour la bonne fin de leurs investissements».

A en croire le ministre, le Gouvernement s’emploie à améliorer le climat des affaires. «Le gouvernement a pris la résolution d’améliorer le climat des affaires (…) Voilà pourquoi, aussitôt que nous sommes arrivés aux affaires, nous avons trouvé que ce cadre-là, il fallait le redynamiser et lui faire jouer son rôle réel» s’est-il expliqué.

Modeste Bahati a précisé que les experts, cadres et personnel du secrétariat technique pluridisciplinaire du CPCE  apprendraient,  au cours de ces travaux, les rudiments des taches qui sont les leur afin de mieux préparer les dossiers d’éventuels investisseurs. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner