Ituri: torturé par un militaire, un homme succombe à ses blessures

Vue de montagnes dans la région de l’Ituri, dans la Province Orientale, en RD Congo. Photo MONUSCO/Adeniyi Oluwo

Un militaire de renseignement des Forces armées de la RDC (FARDC) est accusé d’avoir tué par torture un  homme dans la nuit de samedi à dimanche 4 octobre, à Mungwalu, dans la province de l’Ituri.

La victime, qui n’est pas un militaire, avait été accusée par son épouse, auprès d’un responsable de l’armée de détenir illégalement une arme dans la maison, rapporte une source locale. L’officier des FARDC aurait transmis le dossier au service de renseignement militaire.

Le présumé porteur d’arme a ensuite été arrêté puis conduit dans la forêt où il avait caché son arme. Le  militaire de renseignement qui l’accompagnait, rapporte la même source, a torturé l’accusé. Ce dernier aurait succombé à ses blessures.

L’auditeur militaire de garnison de l’Ituri indique avoir été informé du dossier. Une enquête aurait été ouverte.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner