Affaire du taximan immolé: un député appelle à une poursuite judiciaire contre le policier

Capture d'écran sur Youtube de la vidéo de Nyota TV de l'immolation du chauffeur.

Député élu de Lubumbashi, Coco Mulongo appelle les instances judiciaires à poursuivre le policier impliqué dans l’affaire du taximan immolé à Lubumbashi, suite aux tracasseries.

Cet élu a lancé son appel au cours d’une conférence de presse, tenue samedi 7 novembre, à Lubumbashi.

Coco Mulongo accuse le policier cité dans cette affaire d'être responsable de la mort du taximan après lui avoir remis le briquet alors que ce dernier s’était imbibé d’essence.

«Je crois que le PCR (NDLR : policier de circulation routière) étant un OPJ ne pouvait pas permettre cela en lui brandissant le briquet. Donc, il lui a demandé de s’immoler. Il avait le temps d’ouvrir la vitre et de crier au secours ainsi que de l'empêcher de poser cet acte. S’il l’avait permis, je crois que quelque part il l’a tué. S’il l’a tué, je crois qu’une poursuite judiciaire doit être faite», a préconisé le député national.

Pour lui, l’acte posé par ce taximan constitue un message fort à l’endroit du gouvernement congolais qu’il invite à appliquer toutes les lois votées au niveau du Parlement.

De son côté, l’auditeur supérieur de Lubumbashi, colonel-magistrat  Kyamandja  Kingombe  avait également condamné le policier pour avoir donné un briquet au chauffeur de taxi qui s'en serait servir pour s’immoler.

Il a cependant indiqué que  la justice n’est pas encore saisie de cette affaire.

Le conducteur de transport en commun s’était immolé le 28 octobre dernier au centre-ville de Lubumbashi avant de rendre l’âme un jour après à l’hôpital.

Selon des témoins, tout avait commencé après l’arrestation du chauffeur par un policier de roulage sur l’avenue Sendwe.

D’après la police, l’automobiliste ne disposait pas des documents que lui demandait le policier de roulage. Il s’en est suivi une vive discussion.

Alors que les deux hommes ne parvenaient pas à se mettre d’accord, le conducteur, furieux, s’est aspergé d’essence avant de le faire sur le policier. Il a ensuite claqué un briquet et tiré l’agent de police dans son véhicule.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner