RDC : le travail de l’audit du fichier électoral de l’OIF est incomplet, estime la Linelit

Jérôme Bonso, président de Linelit. Ph John Bompengo

Le travail d’audit du fichier électoral effectué par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est incomplet, étant donné que les experts de cette structure n’ont pas pu accéder au serveur central. Le secrétaire général de la La Ligue nationale pour des élections libres et transparentes (Linelit), Jérôme Bonso l’a affirmé vendredi 13 novembre à Radio Okapi.

« Même l’OIF dans son rapport a reconnu que ses experts n’ont pas pu accéder à toutes les données du fichier électoral. Or, pour auditer le fichier électoral, il faut tenir de deux grands supports : le serveur central et le serveur back up pour le fichier électoral », a déclaré Jérôme Bonso.

Dans son rapport publié jeudi 12 novembre, l’OIF avait noté que le fichier électoral de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) est stabilisé et consolidé, mais il reste biaisé et nécessite une révision pour élaguer les doublons, les électeurs décédés et pour intégrer les nouveaux majeurs.

Il reconnait que le rapport de l’audit de l’OIF rejoint la Linelit étant donné que les deux structures sont arrivées au même constat : « le fichier électoral contient des faiblesses et qu’il faut le stabiliser et le fiabiliser. »

Réagissant au même rapport de l’OIF, le député de l’opposition Jean-Lucien Busa a estimé que ce document démontre que les élections peuvent être tenues dans les délais constitutionnels.

Pour lui, la première leçon à tirer de ce rapport est «qu’il est possible de pouvoir fiabiliser le fichier électoral dans un délai ne dépassant pas trois mois».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner