Que faire pour relancer la production de la Cinat ?

Déchargement des sacs du ciment pour un chantier. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La délégation syndicale de la Cimenterie nationale (Cinat) s’inquiète du sort de cette entreprise à l’arrêt depuis plus de 5 ans. Ses agents sont impayés depuis 7 ans. Elle  indique que cette situation s’explique par l’absence d’un financement suffisant pour l’acquisition des équipements et d’infrastructures supplémentaires nécessaires pour son fonctionnement.

Cette affaire relance le débat sur la question relative à la relance du partenariat public-privé annoncé par le gouvernement qui serait l’idéal pour pallier les difficultés que traversent actuellement cette entreprise.

 

-Comment commentez-vous cette actualité?

 

Invité: Didia Koy, Directeur d’exploitation de la Cinat.

/sites/default/files/2015/20151120-pa-relance-cinat-site.mp3

Thème du lundi 23 novembre 2015.

La commission électorale nationale  indépendante (Ceni) est recomposée avec la prestation de serment jeudi dernier des trois nouveaux membres du bureau. Le président de cette institution, Corneille Nangaa a déclaré que la priorité de son institution est l’évaluation sans complaisance, du processus électoral ainsi que les consultations des parties prenantes avant de fixer les grandes orientations.

La communauté internationale, quelques organisations de la société civile ainsi que l’opposition exigent la publication immédiate du calendrier électoral réaménagé. La majorité présidentielle quant à elle appelle plutôt la Ceni à éviter des décisions précipitées et irréalistes.

 

-Comment commentez-vous cette actualité ?

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner