Courtoisie routière à Lubumbashi : les conducteurs de taxi satisfaits

Des policiers de roulage réglementant la circulation dans leur nouvelle tenue le 27/05/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les conducteurs de transport en commun de Lubumbashi (Haut-Katanga) se disent satisfaits du comportement des policiers de circulation routière, pendant la période de courtoisie routière annoncée par le commissaire provincial de la police du Haut-Katanga, au début de ce mois de novembre.

Ces mesures avaient été prises, après la mort de Martin Mwamba Mudimbo, chauffeur taxi qui s’était immolé par le feu le 28 octobre dernier à Lubumbashi, à la suite des tracasseries quotidiennes de la Police de circulation routière (PCR).

«Les policiers de roulage sont là, ils régulent la circulation. Si tu as mal placé ta voiture, ils viennent pour te dire ce qu’il faut faire. Si tu as commis des erreurs, ils te le disent aussi», s’est réjoui un conducteur interrogé par Radio Okapi. 

D’autres par contre, se plaignent de la disparition de certains éléments de la Police de circulation routière sur certains axes. Ce qui provoque beaucoup d’embouteillages.  

Après la mort du taximan Martin Mwamba Mudimbo, le commissaire provincial de la police du Haut-Katanga, Jean-Bosco Galenga, avait promis des séances de recyclage pour policiers de circulation routière et de sensibilisation à travers les médias pour toute la population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner