Ituri: l’armée et la Monusco attaquent les miliciens FRPI

Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monuc à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon (2008).

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les casques Bleus de la Monusco attaquent depuis environ une semaine les positions des miliciens FRPI dans les localités de Mukato, Mabili, Tchanda et Avelulu dans la vallée de Semuliki en Ituri. Ces miliciens se seraient retranchés dans cette vallée, ont indiqué mardi 15 décembre les représentants de la société civile locale.

Ces opérations sont destinées à traquer ces miliciens et à les éradiquer dans la région, a précisé le Général Jean-Pierre Bongwangela, commandant de la 32e région militaire. Sur le terrain, ces opérations sont menées par l’armée congolaise au sol avec l’appui aérien des hélicoptères de combat de la Monusco.

Un camp des miliciens FRPI a été détruit grâce à ces opérations, a confié un officier de l’armée congolaise.

Aucun bilan n’a été fourni par l’armée jusqu’à présent.

Selon des sources locales, cette offensive a occasionné un important mouvement des habitants de la vallée de Semuliki.

Par ailleurs, les miliciens FRPI continuent de s’en prendre aux civils dans la région. La société civile d’Aveba leur attribue le meurtre d’une femme et le pillage des chèvres mercredi 16 décembre aux villages Nyasona et Kanyoro.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner