Sud-Kivu: deux morts dans un accrochage entre FARDC et miliciens à Misisi

Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)

Deux personnes sont mortes dont un militaire à la suite de l’accrochage, survenu jeudi 24 décembre, entre Forces armées de la RDC (FARDC) et un groupe de miliciens, dans la cité de Misisi (Sud-Kivu).

Selon des sources officielles locales, le calme est revenu tôt ce vendredi. Les assaillants se sont retirés après avoir pillé systématiquement plus de douze boutiques et magasins appartenant aux commerçants et négociants d’or.

En plus des biens et plusieurs articles emportés, une somme d'agent équivalent à 5 millions de francs congolais (5 398 dollars américains) a été extorquée aux victimes.

A (re) Lire:Uvira: journée ville-morte contre l'insécurité

Selon des témoins, les six assaillants s’exprimaient en lingala, swahili et français et étaient, habillé en tenues militaires.

Pendant que les uns dévalisaient les boutiques, les autres tiraient en l’air, selon les mêmes sources.

Après leur sale besogne, ces miliciens se sont retirés en prenant la direction de Kajangya à l’est de Misisi.

Les commerçants accusent les autorités militaires d’être intervenues en retard.

Selon des sources concordantes, cette attaque serait liée à la mesure portant démilitarisation des carrées miniers par l’armée régulière.

Depuis deux ans, la mesure est de stricte application dans la zone, où près de quatre cents puits miniers ont été démilitarisés.

En août dernier, les boutiques  et les magasins étaient restés fermés à Misisi dans la province du  Sud Kivu.  Par cette paralysie des activités, les opérateurs économiques avaient voulu dénoncer les multiples cas de vols à main armée dont ils font l’objet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner