Kananga: lancement de l’opération « traque des fous »

Une personne malade mentale assise sur un coin des avenues de Kinshasa/RDC, le 10/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Les autorités de la ville de Kananga ont lancé depuis mercredi 23 décembre l’opération dénommée « traque des fous ». La Police nationale congolaise (PNC) a déjà arrêté plusieurs personnes sans domicile fixe circulant dans la ville et présentant de signes de démence.

Tous les malades mentaux arrêtés (le nombre exact n'est pas encore communiqué à la presse) sont directement transférés au centre neuropsychiatrique de Katuambi à 20 kms de Kananga.

Le coordinateur provincial  de l'Observatoire congolais des droits Humains (OCDH), Me Hubert Ngulandjoko se félicite de cette mesure.

« Nous avions dénoncé à l’époque la divagation des malades mentaux à Kananga. Le chiffre provisoire était de 37 mais à la fin de nos enquêtes, le nombre total était de 87. Ce qui était un danger permanent pour la population », a-t-il déclaré.

Il demande toutefois que les autorités provinciales assurent la prise en charge des personnes transférées au centre de Katuambi.

« Katuambi ne doit pas être un dépôt d’abandon de ces gens. Nous demandons à l’exécutif provincial d’observer scrupuleusement des droits humains. Ces personnes doivent bénéficier des soins appropriés et être traités humainement », se soucie Me Hubert Ngulandjoko.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner