L’administrateur de Basankusu accusé de violation des droits de l’homme

Siège de l'Assamblée provinciale de la province d'Equateur.

Le  député Nicolas Akpanza, élu du territoire de Basankusu dans la province de l’Equateur, a appelé samedi 26 décembre la population du  secteur de Gombalo à privilégier la paix et la sérénité entre les différentes communautés locales. Il a lancé cet appel pour calmer la situation tendue à la suite des arrestations arbitraires, brimades, tortures et autre incitation à la haine tribale qui auraient  été perpétrées dans ce secteur par l’administrateur du territoire de Basankusu au début du mois de décembre.
«Il faudra que la justice fasse son travail, qu’il [l’administrateur] soit jugé conformément à la loi », a souhaité préconisé. «Basankusu, c’est une oasis de paix et est habitué à une entente parfaite entre ses populations, c’est ainsi que je lance un appel pathétique à tous les  habitants du secteur Gombalo d’être toujours dans la paix », lance le député Nicolas Akpanza.
Il a félicité le commissaire spécial pour son intervention  pour le rétablissement de l’ordre dans cette partie du territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner