Dialogue: la Cenco consulte les acteurs politiques et sociaux à Kinshasa

Des évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les évêques membres de la Conférence épiscopale du Congo (Cenco) consultent, depuis lundi 28 décembre, les acteurs politiques et activistes de la société, à Kinshasa. Les prélats catholiques cherchent, à travers leurs rencontres, à favoriser la tenue du dialogue national qui, selon eux, doit permettre l’organisation des élections dans un climat de paix.

A la journée de mardi 29 décembre, les évêques ont rencontré en premier lieu Aubin Minaku, président de l'Assemblée nationale et secrétaire général de la Majorité présidentielle.

Ils se sont ensuite entretenus avec des représentants de l'opposition, dont le coordonnateur de l’opposition républicaine, Léon Kengo wa Dondo ainsi que les membres du Front citoyen 2016.

La Cenco cherche un consensus autour du dialogue que certains opposants boycottent, accusant le chef de l’Etat, dont le mandat s’achève fin 2016, de préparer un glissement lui permettant de rester au pouvoir au-delà de ce délai constitutionnel.

Ce que les membres de la Majorité présidentielle, qualifient de procès d’intention.

Relire aussi: Dialogue politique: le comité préparatoire est en constitution, selon la présidence

Joseph Kabila avait annoncé la tenue du dialogue dans une ordonnance, lue le 28 novembre dernier, sur la RTNC.

Annoncé à Kinshasa, ce forum politique devrait plancher principalement  sur l’organisation d’un processus électoral apaisé, complet, inclusif, crédible et conforme aux standards internationaux et sur toutes les questions liées au processus électoral.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner