Les potentialités de la province du Tanganyika

Des creuseurs dans une mine artisanale d'or à Nyunzu dans le Katanga (Avril 2013)

L’émission «Echos d’économie» de ce mercredi est revenue sur les potentialités de la nouvelle province de Tanganyika.

Cette province regorge notamment la cassitérite, l’or, le coltan, l’émeraude. Elle  constitue également une région agro-pastorale et produit le manioc et le maïs dans le territoire de Nyunzu, considéré comme son grenier.

Dans un autre sujet, ce magazine quotidien a parlé de l’Association «Bo moko ya ba mama ya Congo» (en français: l'unité des femmes du Congo) qui dresse un bilan positif de ses activités de 2015.

La présidente de cette structure, Marguerite Niki Imayonga dit avoir mobilisé plus de 2 millions de francs congolais (2 150 dollars américains) au cours de l’année dernière.

Installée à Kisangani (Tshopo), l'Association «Bo moko ya ba mama ya Congo» s’investit dans l’autonomisation des femmes congolaises en leur octroyant des crédits.

Cette émission économique s’est également intéressée à la Direction générale des douanes et accises (DGDA) qui exige les opérateurs pétroliers du Nord-Kivu de procéder à la substitution de leur licence d’importation.

Selon les responsables de cette régie financière, les importateurs irréguliers seront soumis aux pénalités.

Cette émission est présentée par François Kadima Tshisekedi:

/sites/default/files/2016-01/06012015-echoseconomiemontee.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner