Sud-Kivu: tous les 50 détenus de la prison de Kamituga s’évadent

Des prisonniers attendant leur libération le 03/12/2013 à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Tous les cinquante détenus de la prison centrale de Kamituga se sont évadés jeudi 6 janvier dans la matinée, ont indiqué des sources locales. A la base de cette évasion, l’incendie vers 1 heure locale du matin de plusieurs maisons situées à environ 5 mètres de cette prison.

Le feu a ensuite embrasé six autres maisons voisines situées aux abords de la prison de Kamituga. Alertés, les détenus ont forcé le portail de la prison et ont réussi à s’échapper, malgré les tirs de sommation et de dissuasion lancés par les gardes de la prison.

Parmi les cinquante évadés se trouvent deux femmes et trente condamnés pour viols et meurtres.

La société civile de Kamituga déplore cette évasion qui, selon elle, risque d’entrainer la recrudescence de l’insécurité dans la région. Elle condamne également la passivité des autorités du secteur, qui n’ont pas transféré à temps ces prisonniers à Bukavu, comme elle leur avait recommandé.

De son côté, le chef de poste d’encadrement administratif de Kamituga indique que tous les commissariats en dehors de Kamituga sont en alerte pour rechercher les évadés.

«La police et le parquet sont par ailleurs mis en contribution pour une réaction efficace», a-t-il assuré, sans donner plus des précisions.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner