Fin de la courtoisie routière à Lubumbashi: le fisc déçu de faibles recettes réalisées

Une vue du centre ville de Lubumbashi. Photo congoplanete.com

La Direction de recettes du Haut Katanga (Dirkat) est déçue par la baisse des recettes réalisées au cours de la période de courtoisie routière décrétée par les autorités depuis novembre 2015. Le directeur ad intérim de la Dirkat, Gauthier Kabulo Mutenta  l’a affirmé lundi 11 janvier au cours d’une interview accordée à Radio Okapi.

Gauthier Kabulo Mutenta a évoqué des recettes « maigres »  réalisées au cours de cette période  sans plus des précisions.  Les autorités de Lubumbashi espéraient, avec cette mesure, accorder un créneau aux nombreux  conducteurs des taxis, qui ne disposaient pas encore les documents requis par l’Etat pour exercer ce métier, de régulariser leur situation en achetant notamment la vignette.  Il n’y a malheureusement pas eu d’engouement, a-t-il constaté.

La Dirkat attribue cette contre-performance dans la mobilisation des recettes par l’absence, durant cette période,  de contrôle technique et de recouvrement forcé.  Même son de cloche au niveau du service de vente de taxes de stationnement de la mairie de Lubumbashi.

Selon le directeur de cabinet du maire de Lubumbashi, Jean-Pierre Ngwej, la ville n’a réalisé que le un dixième de ses prévisions de vente de taxe de stationnement durant cette période.

De son côté,  la Société nationale d’assurance (Sonas) à Lubumbashi,  qui a également enregistré une baisse des recettes par rapport à ses prévisions, attribue sa contre-performance au manque  de culture d'assurance dans le chef des conducteurs et tenanciers des taxis à Lubumbashi.  

La mesure de la courtoisie routière avait été décrétée par les autorités de la ville cuprifère en début novembre 2016 après qu’un chauffeur de taxi s’est immolé par le feu, en raison des tracasseries de la Police de circulation routière (PCR).   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner