Tshopo: les députés provinciaux déplorent le rabattement de leurs émoluments

Centre ville de Kisangani

Les émoluments des députés provinciaux de la Tshopo ont été revus à la baisse comparativement à leurs collègues d’autres entités démembrées comme l’Ituri, le Haut-Uélé et le Bas-Uélé. Le député Bernard Salumu s’en est indigné au cours d’une cérémonie d’échange de vœux organisé mardi 12 janvier à Kisangani.

«Un point qui fâche est que les émoluments des députés de la Tshopo soient revus à la baisse comparativement à ceux de l’Ituri, Haut-Uele et Bas-Uelé. C’est ce qui est anormal parce qu’on avait tous le même montant », s’est-il plaint.

Le député Bernard Salumu a indiqué que les émoluments de ses collègues de la Tshopo ont été rabattus de 26%, sans plus de détails.

A l’occasion, l’élu de la Tshopo a demandé notamment au gouvernement de la République de mettre fin à l’existence des bureaux provisoires dans leur province :

«Le bureau que nous avons est provisoire et il a un mandat bien déterminé celui de valider les mandats des députés provinciaux et organiser les élections du bureau définitif. Mais, au jour d’aujourd’hui, le bureau provisoire est en débordement».

Le bureau provisoire de l’Assemblée provinciale de la Tshopo n’est composée que trois membres, à savoir : un président et deux rapporteurs qui gèrent l’argent.

Contacté à ce sujet, le président du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale a promis de réagir prochainement.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner