Tshopo: des députés provinciaux dénoncent l’ingérence de Jean Bamanisa

Jean Bamanisa, gouverneur de la Province Orientale, dans la rédaction de Radio Okapi le 12 juin 2014. (Photo Kelly Nkute)

Une dizaine de députés de la Tshopo invitent le gouverneur de l’ex-Province Orientale, Jean Bamanisa, à ne pas empiéter sur la gestion de leur nouvelle province, issue du démembrement de la Province Orientale. Ils reprochent notamment à Jean Bamanisa de gérer l’argent rétrocédé par le gouvernement à leur province.

Pour ces députés, le gouverneur de la Province Orientale démembrée doit remettre à l’ordonnateur délégué de la province de la Tshopo l’argent rétrocédé par le gouvernement central.

Leur porte-parole, Djem’s Iloka Ngandi, réclame aussi que la « libération immédiate de la totalité de fonds rétrocédés aux entités territoriales décentralisées de la province de la Tshopo ».

Il interdit à Jean Bamanisa « de continuer à s’imposer sur la gestion des rétrocessions des entités décentralisées ». 

Interrogé, le gouverneur de l’ex-Provinciale Orientale estime qu’il lui revient de veiller à la bonne marche de la province démembrée, expliquant qu’aucune de quatre nouvelles provinces ne dispose d’un gouvernement propre.

« Jusqu’à ce jour, c’est le gouvernement [de la Province Orientale] qui assure la gestion des affaires courantes », assure-t-il.

Jean Bamanisa promet de saisir la Cour constitutionnelle au sujet de l’institution qui est censée gérer actuellement les rétrocessions envoyées aux nouvelles provinces.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner