Nord-Kivu: les élèves passent leurs examens dans le calme à Oicha

Des élèves à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les examens de premier semestre qui ont débuté le mardi 2 février dans la plupart des écoles du pays se passent dans le calme dans plusieurs écoles secondaires de la Sous-division éducationnelle d’Oicha, en territoire de Beni (Nord-Kivu). Cette partie du pays fait face à l’activisme des groupes armés qui occasionne le déplacement de la population.

Selon l’inspecteur du pool secondaire d’Oicha, Omer Muke Mwenge, les élèves déplacés qui ont fui leurs villages et localités suite à l’insécurité ont bénéficié des cours de rattrapage avant de passer leurs examens.

La même source reconnaît cependant que les écoles secondaires ont perdu entre cinq et quarante-cinq jours de cours suite aux attaques récurrentes des présumés rebelles ADF à Mukoko, Kokola, kisiki, Mayi Moya et Eringeti.

Omer Muke Mwenge affirme également que le nombre d’élèves a baissé d’environ 50% dans les écoles d’Oicha suite à l’insécurité.

«Cela est dû au fait que plusieurs élèves ont fui leurs villages, mais aussi que d’autres ont abandonné les cours par manque de moyens de leurs parents», explique-t-il.

Le territoire de Beni fait face à l’activisme des rebelles ougandais de l’ADF depuis plusieurs années. Ces rebelles sont accusés des massacres des civils dans cette région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner