Kasaï-Oriental: arrêt de travail à l’entreprise minière Sacim

Des diamants de la Miba.

Les agents de la Société Anhui Congo d’investissements miniers (Sacim) observent un arrêt de travail depuis vendredi 12 février dans la matinée. Ils réclament notamment une augmentation de salaire.

Sous couvert d’anonymat, un agent de cette entreprise, qui exploite le diamant à Tshibue dans le territoire de Miabi au Kasaï-Oriental, a témoigné au téléphone de Radio Okapi.

« L’employeur depuis qu’il a hérité de la société nous avait promis que dès la première graine de diamant tombée, il va réviser le barème salarial. Malheureusement jusqu’à ce jour, » rien n’a été fait, rapporte-t-il.

Vous pouvez écouter son témoignage.

/sites/default/files/2016-02/20160213-temoignage-sacim_57sec.mp3

Les agents de Sacim réclament aussi le droit de constituer une délégation syndicale.

Les responsables de Sacim que nous avons interrogés disent reconnaître la légitimité des revendications de leurs employés.

Ils affirment que des pourparlers sont en cours pour dissiper « tout malentendu » et envisager des solutions satisfaisantes pour toutes les parties.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner