Le Nord-Kivu compte 600 000 déplacés

Des déplacés fuyant des affrontements dans l'Est de la RDC (Juillet 2012)

Ocha se dit préoccupé par la situation humanitaire au Nord-Kivu qui compte actuellement environ 600 000 personnes déplacées, hébergées dans des sites de déplacés, familles d’accueil et sites spontanés.

Ce chiffre qui représente une augmentation de 13% par rapport à l’année passée a été révélé à l’occasion du lancement du plan d’action humanitaire 2016 dans cette province.  

Selon Ocha, au moins 78 000 nouveaux déplacés ont été enregistrés ces deux derniers mois.

L’agence humanitaire estime que les conflits armés ou ethniques et certaines catastrophes naturelles sont à la base des déplacements des populations au Nord-Kivu.  

Pour répondre aux besoins des déplacés, les acteurs humanitaires comptent sur les bailleurs de fonds afin d’assister ces personnes vulnérables. Ils sollicitent aussi l’implication du gouvernement dans la prise en charge de ces personnes.

La  cheffe de mission d’Ocha au Nord-Kivu souligne aussi la question relative à la sécurité des humanitaires.

« L’insécurité impacte sur la présence des humanitaires dans plusieurs zones du Nord-Kivu », note-t-elle.  

Le plan humanitaire 2016 en RDC est chiffré à 690 millions de dollars américains. Il doit permettre de venir en aide à 7,9 millions de personnes qui nécessitent une assistance.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner