Conséquences économiques de la journée ville-morte

Etalages au marché central de Kinshasa, mardi 16 Février 2016 à 14h06'.Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La journée ville-morte décrétée mardi 16 février par une importante frange de l’opposition et de la société civile congolaise a affecté le secteur économique de certaines villes du pays. Cet avant-midi, l’engouement habituel n’était pas au rendez-vous sur l’avenue du commerce. Mais, il y certains magasins qui ont ouvert.

Même chose pour les supermarchés et les banques, mais les clients n’ont pas été nombreux.

Les vendeurs ambulants étaient quasiment invisibles, en sommes, le commerce n’a pas tourné comme les autres jours. Les détails dans cette émission Echos d’économie du mardi 16 février.

Les autres sujets :

  • Kindu: tension entre la minière MMC et les négociants
  • Goma : conséquence de la grève des armateurs
  • Mbuji-Mayi : reprise du travail  à la SACIM
  • Bunia : un représentant de la banque mondiale en séjour à Bunia pour évaluer les projets en cours.
  • Kinshasa : remise des unités industrielles aux lauréats du prix de l’innovation industriel

Bonne écoute :

/sites/default/files/2016-02/16022016-p-f-echoseconomiemontee.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (118)
Ebola (54)
FARDC (48)
Ceni (46)
Kinshasa (37)
Beni (36)
Caf (28)
Monusco (27)
UDPS (27)
Vclub (26)
Linafoot (25)
Mazembe (24)
Santé (22)
Yumbi (21)
Sécurité (19)