Ismael Lo : «Pour que l’Afrique vive en paix, il faudrait que les armes se taisent»

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon en train de danser la Capoeira avec un ex enfant-soldat. Photo Monusco/Myriam Asmani.

La troisième édition du Festival de musique et de danse «Amani» tenue du 12 au 14 février derniers à Goma (Nord-Kivu), a connu la participation des grands artistes africains de renommée internationale.

C’est le cas  du Sénégalais Ismael Lo qui a été totalement adopté par le public, lors de sa prestation musicale.

 Selon lui, pour que l’Afrique vive en paix, il faudrait que les armes se taisent, femmes et enfants puissent vivre dans la joie et soient protégés.

Les africains sont obligés de travailler la main dans la main et faire de l’Afrique un seul pays, a ajouté l’artiste musicien.

Il s’entretient avec Marcel Mayoyo :

/sites/default/files/2016-02/250216-p-f-isamelo_festivalamani-00_web_0.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner