RDC: les radios accusées de diffuser des émissions non accessibles aux enfants

Des enfants lors des journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse du 7 au 13 mais 2013 dans la salle du Zoo à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le monde célèbre dimanche 6 mars la Journée internationale de la radio et télévision en faveur de l’enfant. Certains enfants interrogés par Radio Okapi estiment que les stations de radio de la RDC diffusent des programmes non accessibles aux enfants ou qu’ils véhiculent les antivaleurs. Cependant, des enfants-reporters apprennent à dénoncer eux-mêmes ces antivaleurs à travers le blog «Pona bana» leur dédié par l’Unicef.

A la question de savoir le type de programmes qu’ils aimeraient suivre à la radio, Kelania Diluabanza et Carmel Ndomba, deux élèves de Kinshasa, ont cité notamment des émissions qui parlent de problèmes des jeunes, de la musique, des informations…

Mais, un de ces enfants a fait un jugement sévère des programmes radio à Kinshasa:

«On constate que les programmes qui sont diffusés à Kinshasa ne sont pas généralement accessibles aux jeunes. Ce sont plus des émissions politiques, des musiques, souvent même certaines qui ne sont pas bonnes pour les enfants. Il n’y a pas beaucoup de programmes qui sont destinés spécialement aux enfants. C’est pourquoi les enfants ne suivent pas généralement à la radio. Ils regardent surtout la télévision, parce que là, ils peuvent avoir des programmes qui leur sont accessibles.»

Cliquez ici pour suivre Kelania Diluabanza et Carmel Ndomba:

/sites/default/files/2016-03/060316-p-f-kin_reactions_des_enfants-00.mp3

Censurer les antivaleurs

A Mbandaka, province de l’Equateur, une centaine d’enfants ont pris part samedi à une conférence-débat  axée sur trois thèmes: «Méfaits de la sexualité précoce chez l’enfant », «Exploitation économique de l'enfant et «Non-discrimination à l’égard de l’enfant». Une initiative de la Division provinciale du Genre, Famille et Enfant, avec l’appui de l’Unicef.

A cette occasion, les enfants présents à cet échange ont dénoncé l’irresponsabilité de nombreux parents et  du Gouvernement, qui ne censurent pas toujours des programmes qui véhiculent des  antivaleurs dans les médias.

«L’Etat doit tout faire, et avec vigueur, pour que les médias puissent informer les enfants et les parents pour que ces derniers puissent instruire leurs enfants sur les matières concernant la paix et la discrimination des enfants, surtout les enfants albinos et ceux qui vivent avec handicap», a souhaité un enfant de Mbandaka.

D’autres enfants de Mbandaka s’expriment ici :  

/sites/default/files/2016-03/060316-p-f-mbandakaattentesdesenfantssurlesmedias-00.mp3

Au Sud-Kivu, cette journée est célébrée par l’Observatoire des droits humains (ODH) en partenariat avec  le Réseau des journalistes amis des enfants.

Ce réseau veut  sensibiliser l’opinion sur le rôle des médias dans l’éducation des enfants. Il encadre aussi des enfants pour véhiculer des messages les concernant et ainsi les atteindre plus facilement.

«On transforme les enfants en reporters pour qu’ils puissent voir ce qui ne va pas et qu’ils puissent le dénoncer.»

De son côté, l’Unicef qui travaille en partenariat avec l’ODH permet aux jeunes reporters de publier leur travail sur son blog.

Marie-Claude Mwangaza, enfant-reporter de Bukavu, a  expliqué:

«On fait des plaidoyers et on écrit des articles qu’on poste sur ‘Pona bana’, un blog de l’Unicef qui peut être consulté par toutes les personnes qui vivent dans le monde, pour montrer les droits des enfants qui ne sont pas respectés.»

Ce blog est alimenté par ces enfants-reporters, a-t-il précisé, qui voient ce qui ne marche pas dans leurs milieux et le dénoncent sur la toile. Selon lui, la situation des enfants en RDC n’est pas du tout bonne.

«Ce n’est pas tout le monde qui va à l’école, ce n’est pas tout le monde qui a droit aux soins de santé et ce n’est pas tout le monde qui a le droit à l’information et ce ne sont pas tous les enfants qui ont le droit de s’exprimer dans leurs familles», a déploré la même source.  

A Kisangani (Tshopo), les enfants -reporters membres du Groupe amis de la jeunesse (Gaje) appellent les responsables de medias à accorder des espaces pour la promotion de l’éducation de l’enfant.

En marge de cette journée, plusieurs autres plaidoyers ont été lancés dans différentes émissions spécialisées et dans les éditions des journaux radios et télévisions de ville de Kisangani en faveur des enfants.

Pour Joel Tshibambe Ngoy, enfant-reporter du Gaje, la plupart de programmes diffusés dans le medias à Kisangani ne sont pas favorables à la promotion de l’éducation l’enfant:

«Nous avons mené un plaidoyer auprès des responsables des enfants afin de permettre aux enfants de participer dans des journaux et émissions et de faire entendre leurs voix».

Ecoutez sa réaction:

/sites/default/files/2016-03/02._060316-p-f-kisanganijourneeradioavecreportergaje-00.mp3

Célébrée le premier dimanche du mois de mars, cette journée est une occasion pour les professionnels des médias du monde entier de se mettre sur la même longueur d'ondes que les enfants; notamment en diffusant des émissions de qualité destinées et consacrées aux enfants.

La journée offre aux professionnels des médias l’occasion de donner aux enfants de participer à la production des émissions, de parler de leurs espoirs et de leurs ambitions et d'échanger des informations entre eux.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)