Lubumbashi: Moïse Katumbi accuse la police d’avoir encerclé l’église où il priait

Moïse Katumbi, lors d'un match le 03/04/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, Moïse Katumbi, déplore  le comportement de la police qui, d’après lui, a encerclé mardi 8 mars la Basilique Sainte Marie de la commune de la Kenya à Lubumbashi. Il était dans l’église en train de prier en compagnie de tous les membres de la plate-forme G7 à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme. Moïse Katumbi ajoute que la police a lancé des gaz lacrymogène à la foule qui le suivait après la messe.

Intervenant sur Radio Okapi, Moïse Katumbi a déclaré:

«Vous mettez des policiers entourer la Basilique, armés jusqu’aux dents ! Là, nous sommes allés prier Dieu, prier pour nos autorités, prier pour le pays et prier pour toute la population congolaise. Maintenant, vous envoyez des  policiers entourer la Basilique. Depuis que je suis né, c’est la première fois […] Même à l’époque de Mobutu, le Maréchal n’avait envoyé en aucun jour des policiers encercler une église.»  

Pour lui, cet acte témoigne de «l’insécurité totale». «Et nous ne pouvons tolérer des choses comme ça», a poursuivi l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, appelant le Gouvernement  à prendre ses responsabilités.

Ecoutez Moïse Katumbi ici:

/sites/default/files/2016-03/20_h-lubumbashi_moise_katumbi_journee_de_la_femme-00.mp3

Radio Okapi a contacté les autorités de la police pour avoir leur réaction à ce sujet. Elles ont promis de «vérifier ces allégations» de l'ancien gouverneur.   

Ce dernier avait quitté le parti présidentiel (PPRD) en septembre 2015. Et au cours d’une conférence de presse dimanche 3 janvier à Lubumbashi, il avait annoncé officiellement son appartenance à l’opposition politique.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner