Banza Mukalay: «Après décembre 2016, il ne peut y avoir vacance de pouvoir»

Banza Mukalay, président du parti de la majorité UDECO.

"Après décembre 2016, il ne peut y avoir vacance de pouvoir a la tête de l'Etat", a déclaré samedi 12 mars Banza Mukalay, président de l’Union pour le développement du Congo (UDECO), alors que les signaux montrent, selon lui, que l'élection présidentielle ne pourra pas se tenir cette année comme prévu. Il s'exprimait à l'ouverture du congres de son parti à Lubumbashi.

Dans le calendrier électoral publié l’année passée, la Commission électorale nationale indépendante avait notamment prévu d’organiser les élections présidentielle et législatives le 27 novembre 2016.

A (re)Lire: RDC : la Ceni fixe l’élection présidentielle au 27 novembre 2016

Banza Mukalay soutient que les élections ne seront pas organisées à cause notamment de la révision du fichier électoral, de l’enregistrement de nouveaux majeurs et du problème financier.

Mais selon lui, même si la présidentielle n’est pas organisée, il n’y aura pas de vacance de pouvoir.

« Il n’est un secret pour personne que le mandat du président Kabila se termine en décembre 2016. A l’allure où vont les choses, nous n’aurons pas organisé les élections telles que cela aurait dû être prévu. Pourquoi ? La Ceni a déjà donné des raisons auxquelles nous adhérons. De même, après décembre, il ne peut y avoir, comme le disent certaines langues, vacance de pouvoir », a-t-il insisté.

Pour lui, le président Kabila va rester au pouvoir jusqu’à l’élection du nouveau chef de l’Etat.

Le G7, regroupement de sept partis qui a récemment quitté la majorité pour rejoindre l’opposition, a pourtant fait savoir qu’après décembre 2016, il y aurait vacance de pouvoir si un nouveau président n’est pas élu.

Banza Mukalay est favorable à la tenue du dialogue national pour qu’un calendrier électoral consensuel soit établi.

« Refuser le dialogue, c’est avoir un schéma autre que celui de la paix. C’est chercher le désordre et le chaos », affirme-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner