Comment rendre effective la libéralisation des assurances en RDC ?

Siège de la société nationale d’assurance (Sonas) à Kinshasa, février 2015. Radio Okapi/Ph. Bompengo

Le gouvernement congolais en partenariat avec le cabinet d’audit financier (Ernest and Young) a organisé mercredi 9 mars dernier un atelier sur la libéralisation du secteur des assurances en RDC. Objectif : étudier la faisabilité de la loi du 17 mars 2015, promulguée par le chef de l’Etat portant sur le code de libéralisation des assurances en RDC.

Cette loi devait entrer en vigueur une année après sa promulgation. Les participants à cet atelier ont recommandé notamment la mise en place d’une autorité de régulation pour faire appliquer toutes les mesures prévues dans le code.

-Quel est votre avis ?

Invité : Baraka Kabemba, Directeur de cabinet d’audit financier «  Ernest & consulting the Young »

/sites/default/files/2016-03/20160315-pa-liberation-du-secteur-des-assurances-site.mp3

Thème du mercredi 16 mars 2016.

Le secteur de l’enseignement en RDC connait des avancées significatives d’après les affirmations du responsable de l’Unesco dans le monde.

Au nombre de ces avancées figurent  notamment des réalisations dans la scolarisation des filles, la réduction sensible du taux de perdition scolaire, l’amélioration de la position de la RDC dans la lutte pour l’éducation pour tous.

Certains observateurs estiment que ce bilan est pour la consommation extérieure au regard des nombreux défis qui restent à relever dans ce secteur.

Une autre opinion affirme que ces avancées demeurent une réalité à ce jour.

-Qu’en pensez-vous?

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner