RDC: pas de liberté provisoire pour Fred Bauma et Yves Makwambala

Une vue du bâtiment abritant la Cour Suprême de la Justice, Kinshasa/RDC le 10/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

La Cour suprême de justice de la République démocratique du Congo a refusé la liberté provisoire sollicitée par les deux militants du mouvement pro-démocratie Lutte pour le changement (Lucha), Fred Bauma et Yves Makwambala, détenus depuis un an à Kinshasa, a-t-on appris jeudi 17 mars 2016 auprès de la défense.

"Les juges de la Cour suprême de justice n'ont pas accordé la (...) mise en liberté provisoire à Fred Bauma et Yves Makwambala. Ce qui veut dire qu'ils vont rester en prison", a déclaré à l'AFP Me Venance Kalenga, un des avocats de la défense.

"On est déçu car, à notre avis, cette grande Cour pouvait le faire, vu les moyens développés par la défense", a-t-il ajouté.

MM. Bauma et Makwambala ont été arrêtés à Kinshasa le 15 mars 2015, lors d'une rencontre internationale sur la bonne gouvernance en Afrique organisée par le mouvement Filimbi, qui se présente comme un collectif de mouvements d'éducation à la citoyenneté, non-partisan et non-violent.

Cette réunion avait été présentée par les autorités comme une rencontre "terroriste", un qualificatif réfuté depuis par une commission parlementaire.

Âgés tous deux d'une vingtaine d'années, ils sont poursuivis par la justice congolaise pour complot contre le président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001.

MM. Bauma et Makwambala avaient été détenus au secret pendant plus de 40 jours, avant d'être déférés à la justice début juin. Leur procès s'est ouvert il y a plusieurs mois et était suspendu à ce verdict de la Cour suprême de justice.

Avec cet arrêt, "le procès va reprendre et nous n'allons pas baisser les bras, nous allons amorcer d'autres démarches pour obtenir" leur libération, a averti Me Kalenga.

Mardi, 19 militants du mouvement de jeunes indignés "Lucha" ont été arrêtés à Goma (est) lors d'une marche pacifique réclamant la libération de Fred Bauma et Yves Makwambala. Mercredi, ils ont été présentés au parquet et  étaient toujours en détention.

(Avec AFP)

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (69)
FARDC (65)
Djugu (43)
Léopards (42)
FCC (34)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (19)
Ceni (19)
Sécurité (19)