Tshopo: un candidat vice-gouverneur dénonce une intervention policière à sa résidence

Centre ville de Kisangani

Le député provincial Gaspard Bosenge, candidat vice-gouverneur dans la province de la Tshopo, dénonce une intervention de la police samedi 19 mars à sa résidence à Kisangani.
 
Il y tenait une réunion avec une cinquantaine de jeunes « pour solliciter leur soutien moral ». Des policiers s’y seraient rendus, encerclant la parcelle d’habitation.
 
« Le dispositif qui était mis sur pied est un dispositif d’arrestation contre ma personne. C’est comme ça que je me suis soustrait de ma résidence pour parer à toute éventualité », explique Gaspard Bosenge.
 
Il dénonce une intimidation dont il fait l’objet de la part du commissaire spécial de la Tshopo, qui est candidat gouverneur.  
 
Le porte-parole du Commissaire Spécial de la Tshopo, Eky Koy, rejette toute intimidation orchestrée par son chef. 
 
Il estime que les forces de l’ordre ont rappelé à l’ordre le député provincial « qui voulait déplacer le débat de l’assemblée provinciale vers la rue ».
 
« Que reproche-t-on aux services ? D’avoir conscientisé les uns et les autres d’éviter d’amener le débat dans la rue, d’éviter d’utiliser les jeunes dans la rue ? Personne n’a été arrêté et personne ne le sera. Ce qui est important ce que les candidats présentent leurs projets de société aux députés provinciaux », rappelle Eky Koy.
 
La secrétaire exécutive provinciale de la Commission électorale indépendante(Ceni), Aimée Lihaha, indique, pour sa part, que la campagne électorale des gouverneurs et vice-gouverneurs doit se dérouler exclusivement au sein de l’Assemblée provinciale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner