Uvira: un mort et un blessé lors d’une nouvelle attaque d’un convoi de la Caritas

Une jeep de l'ONG Caritas/RDCongo, le 27/01/2011.

Une personne a été tuée et une autre blessée vendredi 25 mars au sud d’Uvira au cours d’une attaque armée menée par des individus non autrement identifiés contre un véhicule de location de l’ONG catholique Caritas, qui transportait les salaires du mois de mars des enseignants du territoire de Fizi. Les victimes sont le conducteur, décédé sur la route de l’hôpital, et la comptable de la Caritas/Uvira. Les assaillants ont aussi emporté environ 210. 869 USD.

D’après des témoins, l’attaque est intervenue au niveau du pont Lubumba, à plus de 40 kilomètres au sud d’Uvira. Les malfrats se sont servis d’un hérisson des clous pour barricader la route et forcer le véhicule de Caritas/Uvira à s’arrêter.

Ils ont obligé le chauffeur de sortir du véhicule, avant de lui tirer une balle dans la tête. Il est mort pendant son évacuation à l’hôpital. 

L’autre passagère du véhicule est la comptable de la Caritas, qui a été blessée à la main durant l’attaque. Elle a été relâchée par les bandits, qui ont également emportés 194 millions de francs congolais (environ 210. 869 USD).

Selon des sources proches du ministère de l’enseignement primaire et secondaire, cet argent était destiné à la paie des enseignants de deux cent-et-une écoles primaires et secondaires des cinq sites de paie du territoire de Fizi :

Mboko

Baraka

Fizi-centre

Lulimba  

Kilembwe.

Caritas/Uvira s’était servi d’un véhicule de location pour acheminer en sécurité ces salaires à Fizi.

Les malfrats se sont ensuite servis d’un autre véhicule pour charger l’argent et prendre la direction d’Uvira-Centre, ont renseigné plusieurs témoins sur place.

Le chef du service de contrôle et de la paie des enseignants (Secope) de Baraka, Cosmas Mukelo Miya qui s’est rendu sur place le même vendredi, indique avoir ramassé sur le lieu de l’attaque des bordereaux de paie jetés à terre par ces bandits. A l’en croire, les enseignants de Fizi, qui réclament déjà leurs salaires du mois de mars, envisagent une concertation avec leurs syndicats avant de se prononcer sur cet incident. 

De son côté, le directeur de la Caritas/Uvira, Abbé Jean-Paul Chihouk, demande à toutes les instances étatiques d’ouvrir les enquêtes pour retrouver les traces des malfrats.

Cette attaque est la troisième du genre contre le convoi de la Caritas dans la zone en l’espace d’une année. La dernière avait été menée au mois de février dernier et n’avait fait aucun dégât.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)