Difficultés de la Biac: Jean-Lucien Busa interpelle la Banque centrale du Congo​

Deo Mutombo Nyembo, gouverneur de la Banque centrale du Congo le 30/08/2013 à Kinshasa, lors de la présentation officielle du manuel de politique monétaire. Photo John Bompengo

Le député national Jean-Lucien Busa a déposé, lundi 4 avril au bureau de l’Assemblée nationale, une question orale avec débat à l’endroit de la Banque centrale du Congo (BCC). L’initiateur voudrait avoir plus d’éclairages sur la situation qui secoue la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (Biac).

La Biac connait un problème de liquidité depuis quelques jours. Des clients affluent dans les différents guichets et distributeurs automatiques des billets à Kinshasa pour retirer leurs épargnes mais ils ne sont pas servis. Cette situation a poussé le conseil d’administration de la Banque à limoger l’ancien directeur général Michel Losembe. Il a été remplacé par Anne Mbuguje, « avec une feuille de route précise et des objectifs immédiats».

Pour Jean-Lucien Busa, la BCC est responsable de cette situation :

« La Banque centrale doit nous expliquer comment on en est arrivé là. Est-ce que l’indépendance de la banque centrale dans la conception et la mise en œuvre de la politique monétaire est-elle encore respectée » ?
Jean-Lucien Busa qui incrimine la BCC note que celle-ci, « entant que banque des banques n’a pas joué son rôle pour réguler le système financier congolais ».

«La première faute est que la Banque centrale  a rompu sa ligne de financement en faveur de la banque de façon brutale. La BCC a puisé, dans le compte de la Biac, selon nos informations, 30 millions USD pour financer les dépenses gouvernementales, en termes de prêt », ajoute le député Busa.

Il indique que la Biac compte 400 000 déposants et 450 millions USD de dépôt.

«Ce qui arrive à la Biac concerne des millions de Congolais, les employés de la Biac, les entrepreneurs, y compris leurs employés », poursuit Jean-Lucien Busa.

Entre-temps, tous les guichets  de la Biac sont fermés à Kinshasa conformément au communiqué de la Banque centrale du Congo.

Plusieurs personnes qui se sont rendues dans leurs agences n’ont pas pu y accéder. L’objectif, d’après la Banque centrale, est de préparer un retour au fonctionnement normal de cette institution financière.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (44)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)